Vous dites ... ? C'est un chat comment ?
Les Angoras Turcs sont des chats vifs, intelligents et observateurs. Rien ne leur échappe, ils sont partout où vous êtes, suivant tous vos faits et gestes. La patte leste, ils vous chapardent le crayon ou les outils que vous êtes en train d'utiliser, histoire, selon eux, de vous donner un coup de main... La fatigue venant ils s'installent sur vos genoux pour une sieste ... et ils sont scandalisé si vous les déposez ailleurs pour vaquer à vos occupations !
Descriptif de cette race naturelle de chat

Originaire de la Turquie, l'Angora Turc est une race naturelle de chats. Le mot "angora" découle de l'ancien nom de la capitale de la Turquie, "Angora", rebaptisée Ankara en 1930.
L'Angora Turc fut découvert au XVIIème siècle par un grand voyageur italien : Pietro de la Valle et rapporté par le naturaliste français Nicolas Claude Fabri de Peiresc, qui séduit par ce chat au poil mi-long alors inconnu en Europe, en fit, le premier, l'élevage.
Ce chat rare, doté d'une élégance naturelle, devint un cadeau apprécié dans l'aristocratie du XVIIIème siècle. Pour tenir son rang, l'on devait posséder au moins un de ces chats, tels Louis XV et Marie-Antoinette.
Sa beauté attira les regards de nombreux peintres, Jacques Bachelier l'éternisa sur une de ses toiles intitulée : « Un chat Angora guettant un oiseau ». Il apparaît sur plusieurs toiles du XIXème siècle, telles que : L'Atelier de peinture de Courbet (1855), oeuvre représentant un Angora Turc installé au pieds de l'artiste et de son modèle.
Il figure aussi dans les ouvrages naturalistes Linné et Buffon qui le reconnaissent comme une race à part entière qu'ils ont baptisée « Catus angorensis » au coté du chat domestique et du chartreux. Les écrits datant de 1856 de M. Lottin de la Val, président de la Société impériale d'acclimatation, évoquent la diversité des couleurs de la robe de l'Angoras Turc dans son pays d'origine.
La qualité de la fourrure de ce chat par sa brillance et son soyeux, ne laissa personne indifférent. Des Anglais l'utilisèrent pour créer une nouvelle race : le Persan. Ce dernier connu un tel succès qu'il détrôna l'Angora Turc au point que ce dernier fut exclu des expositions félines pendant quelques années.
Au début du XXème siècle la race pure fut en voie d'extinction. Pour sauvegarder un bien considéré comme national, les autorités turques entreprirent, après la Seconde Guerre mondiale, un programme de sélection et de reproduction de l'Angora Turc. L'exportation de ces chats fut formellement interdite sous peine de prison. Hélas, seuls les spécimens blancs firent l'objet de cette protection au zoo d'Ankara.
C'est, entre 1959 et 1962 que des Américains, Mme Weed et le couple Virginia et Thomas Torio, obtinrent l'autorisation d'acquérir des Angoras Turcs au zoo d'Ankara. Des USA, où la race a fait souche, elle est revenue en Europe

C'est un chat de taille moyenne, mince et élégant , bien musclé sur une ossature fine. La tête est cunéiforme, sans cassure ( profil très légèrement concave, sans stop, museau sans pinch ). Les oreilles sont grandes, placées droites sur la tête, avec si possible des plumets. Les yeux sont en amande remontant vers la base des oreilles, de couleur bleue, or ou verte, certains chats blancs ont les yeux vairons. Les épaules et les hanches sont étroites. Les pattes arrières sont légèrement plus hautes que celle de devant. La queue est longue, bien fournie, large à la base et se terminant en pointe.
La fourrure mi-longue est rabattue sur le corps, elle est fine et soyeuse, plus longue à la collerette, le ventre, les culottes et la queue. Ayant peu de sous-poil elle ne s'emmêle pas, un brossage hebdomadaire suffit à son entretien mais pour les chats de concours un bain s'impose avant une exposition. Toutes les couleurs sont admises en dehors du chocolat, du lilac et du patron siamois.

Pour éviter le problème de surdité que l'on voit apparaître quand on marie que des chats blancs entre eux, il est recommendé de toujours accoupler un chat de couleur avec un blanc. Ainsi la moitié de la portée est de couleur blanche et les chatons ne sont pas sourds !
Bref, l'Angora Turc est un chat charmeur et élégant, à la fourrure vaporeuse, qui vaut la peine d'être connu...
DESIGN : ANNE-JOSE CHUARD 
© TOUS DROITS RESERVES